30 Jan

S’entreprendre, entreprendre et créer de l’innovation

Français One Response

L’idée d’apprendre à s’entreprendre correspond en bonne partie à ce que d’autres définissent comme l’entreprise de soi. Cela signifie apprendre à se connaître, à se faire confiance et à se prendre en charge. On y trouve ainsi une notion très importante d’autonomie. L’enfant, le jeune ou l’adulte doit être capable de se stimuler, de se dynamiser et de se responsabiliser face à ses propres besoins. Apprendre à se connaître (connaissance de soi) est ici fondamental pour que l’élève, quel que soit son âge, en vienne progressivement à assumer avec assurance la responsabilisation de soi face à ses besoins mais aussi face à son devenir en société. Apprendre à s’entreprendre comprend l’idée d’apprendre à apprendre par soi-même.

Cela diffère de l’expression apprendre à entreprendre qui revient davantage à ce qu’il convient d’appeler l’esprit d’entreprendre et l’esprit d’entreprise.

L’esprit d’entreprendre représente la capacité de l’élève à identifier un besoin dans son entourage (communauté plus ou moins immédiate), à imaginer une réponse à ce besoin et à se mettre en action pour concrétiser cette réponse. Au regard de la vision de l’ECEC, l’esprit d’entreprendre correspond à rendre chacun et chacune des enfants (jeunes / élèves ou étudiants d’âges adulte) plus entreprenant et plus innovant.

L’esprit d’entreprise (avec le profil d’entrepreneur) représente la capacité d’être visionnaire face à un besoin non comblé, de savoir imaginer le processus permettant de concevoir une solution (ici un service, un produit ou un évènement) et de rendre cette solution disponible au moyen d’une entreprise. De plus, l’esprit d’entreprise exige d’être capable de stratégie marketing (vente, distribution), d’audace mesurée face au risque et d’une vivacité de l’esprit entrepreneurial face aux imprévus, aux résistances et à la compétition.

L’ECEC propose de créer des situations d’apprentissage favorables au développement de ces   «sens » spécifiques que sont l’esprit d’entreprendre et l’esprit d’entreprise. L’ECEC dispose d’un programme (PAEC + APEEC) permettant d’apprendre à faire preuve de stratégies développementales, de stratégies de gestion et de créativité entrepreneuriale. L’ensemble conduit à une innovation observable : un produit, un service ou un évènement.

Il va sans dire que l’esprit d’entreprendre et l’esprit d’entreprise exigent une excellente capacité d’entreprise de soi.

L’idée d’apprendre à créer l’innovation à l’école suppose d’organiser la pédagogie de manière à susciter la créativité afin que puisse se produire dans la tête de l’enfant du primaire, du jeune du secondaire et de l’élève ou de l’étudiant adulte, l’agencement d’idées nouvelles donnant lieu à une innovation entrepreneuriale consciente concrète. Cela suppose qu’une telle innovation soit favorable au mieux-être de la collectivité. Ce type d’entrepreneuriat innovant est socialement responsable. Il contribue à l’émergence d’une économie et d’un avenir viables pour les communautés humaines. Ce processus entrepreneurial prend en considération la dimension éthique.

L’éducation entrepreneuriale consciente et la pédagogie qui anime une créativité au service de l’innovation, favorisent, en continu, la gestation d’idées et de multiples connexions entre elles. Les enfants, les jeunes, tout comme les élèves ou étudiants adultes font ces apprentissages en salle de classe ou même, à certaines occasions, à l’extérieur de leur classe, dans leur milieu de vie situé à proximité de l’école. La particularité de ce mode d’apprentissage est qu’il résulte de divers contextes authentiques présents dans l’environnement de vie socioéconomique de l’école, ce qui permet très régulièrement la multiplication de liens directs entre l’école (éducateurs, élèves) et la communauté (personnes, groupes, organismes, entrepreneurs).

 

Rino Lévesque


1 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

  1. julien

    26 avril 2018 at 4 h 43 min

    C’est un très bon article. Et riche en conseils entrepreneurial.

    Répondre

Écrire ou répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CONSCIENCE D’UN DÉFI, D’UN… 23 janvier 2015 Mettre en valeur l’expertise … 20 février 2015