29 Août

L’ECEC : une synergie école, parent et une communauté socioéconomique

Français Aucune réponse

L’école communautaire entrepreneuriale consciente (ECEC) s’intéresse, entre autres, à comment organiser l’efficacité des actions qui prennent vie dans les classes, et à l’extérieur d’elles, dans la communauté environnante, au moyen de maillages entre l’école, les parents et ce que nous appelons la communauté et sa dimension communautaire.  La communauté inclut, en plus des parents, les personnes, groupes associatifs, institutions et entreprises du milieu socioéconomique qui participent au projet éducatif de l’ECEC. Il s’agit de tous ceux et celles qui ont le potentiel d’y contribuer.

L’ECEC s’est développée progressivement depuis 1991, d’abord par la conception et la pratique d’une pédagogie de l’entrepreneuriat conscient dans des classes de sciences de niveau secondaire.  En 1999 apparaît la dénomination d’École communautaire entrepreneuriale (ECE) suite à l’organisation globale de cette pédagogie à l’intérieur d’une première école canadienne publique, l’école primaire Cœur-Vaillant située à Québec.L’appellation ECEC fait suite à l’emploi de ce même nom par des éducateurs africains en 2007. Au cours de l’année 2011, il fut choisi d’employer la dénomination ECEC pour parler de ce système école-communauté (communauté = environnement de vie socioéconomique).

Un premier but de l’ECEC est de motiver les jeunes à venir apprendre à l’école et à mieux réussir dans leurs matières de base : langues (français, anglais, etc.), mathématiques, sciences, sciences humaines (géographie, histoire, etc.), sciences économiques et les autres matières scolaires exigées par les ministères de l’éducation des différents pays. Un deuxième but de l’ECEC, tout aussi fondamental, est de répondre aux besoins anticipés des jeunes et des environnements humains d’aujourd’hui et de demain.  Être compétent, savoir s’entreprendre, entreprendre et créer l’innovation de façon consciente, responsable et autonome constitue la synthèse des apprentissages au cœur de ce qu’est une culture entrepreneuriale consciente.

Ces deux buts généraux au sein de l’ECEC ont fait naître : une philosophie, une organisation de l’école, un programme d’apprentissage structurant, une pédagogie organique structurée et des espaces organisés qui engagent des partenaires au bénéfice d’une solide communauté éducative. Leur synergie offre ainsi le maximum de chance de fournir une réponse cohérente, efficace et efficiente aux besoins des jeunes et adultes en regard des buts spécifiés et encore plus largement.

L’une des croyances profondes que porte l’ECEC est qu’il est possible pour chaque jeune ou adulte de mieux réussir académiquement et d’apprendre plus globalement, au moyen d’une organisation d’ensemble «école-communauté» et d’une pédagogie qui les rend  actifs au plan de la réflexion et de l’action à l’école, selon un processus d’apprentissage en boucle.

RINO LÉVESQUE


0 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

Écrire ou répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Une ÉCOLE pour révolutionner … 3 juin 2014 Qu’est-ce que le leadership m… 23 septembre 2014