06 Juin

Un pas en avant pour l’École communautaire entrepreneuriale

Actualités Aucune réponse

Les chefs d’entreprises du Québec touchés droit au cœur par deux jeunes entrepreneurs conscients

Le 27 avril dernier, nous avons été invités à nous adresser aux participants du G500, un événement annuel organisé par le Groupement des chefs d’entreprise qui vise à stimuler les entrepreneurs à s’ouvrir pour devenir de meilleurs leaders.

« Ce fut un moment magique de notre G500 et l’intervention de vos deux élèves est ressortie parmi les coups de cœur de l’événement dans les évaluations des participants. Ils ont été tellement généreux et inspirants. Bravo pour l’excellent travail que vous faites auprès de ces jeunes, des entrepreneurs en devenir, c’est clair! » – Linda Bolduc, Groupement des chefs d’entreprise

C’est donc devant plus de 500 chefs d’entreprise que Noah Eustache et Spencer Boyer, élèves de 6e année à l’école Joseph-Henrico, une école communautaire entrepreneuriale de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys de Montréal, ont partagé leur expérience comme entrepreneurs et cofondateurs de On aime bouger inc. Ils ont présenté leur entreprise d’événements sportifs qu’ils ont créée afin de répondre à un besoin exprimé par leurs camarades de classe, celui de bouger. Ils ont parlé de leurs succès et de leurs défis, et surtout de leur volonté en tant que leaders conscients dans leur école, d’accompagner les plus jeunes dans la réalisation de projets entrepreneuriaux, répondant à divers besoins de leur communauté scolaire.

Leur directeur Marcel Bédard et leur enseignante Chantal Leblanc ont également pris la parole afin d’expliquer le rôle que l’école et les intervenants éducatifs peuvent jouer dans l’épanouissement des jeunes et le développement de leurs qualités entrepreneuriales, telles que la confiance en soi et la persévérance.

Les quelques 600 leaders présents dans la salle de conférence ont été inspirés par le témoignage de Noah et Spencer et par leur esprit visionnaire. Ils ont été nombreux à nous exprimer leur volonté d’appuyer le déploiement de l’École communautaire entrepreneuriale à travers le Québec.

Nous sommes ravis d’avoir vécu cette expérience des plus enrichissantes et surtout, nous sommes très fiers de ces deux jeunes passionnés. Leur message fut, en soi, le témoignage d’un ensemble d’apprentissages entrepreneuriaux réalisés par chacun d’eux sur une période de deux ans. Par la même occasion, ils sont devenus, devant ce parterre d’entrepreneurs québécois, suisses, belges et français, de fabuleux porte-paroles de la mission portée par notre organisation Idée éducation entrepreneuriale, celle d’accompagner la transformation des écoles convaincues par l’idée d’agir ensemble par l’éducation entrepreneuriale consciente pour la réussite des jeunes.

Merci à l’école Joseph-Henrico et à la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys! Merci à M. Marcel Bédard et à Mme Chantal Leblanc pour l’impact positif que vous avez auprès des jeunes! Merci au Groupement des chefs d’entreprise de nous avoir offert un espace pour partager nos actions! Et surtout, merci et bravo à Noah et à Spencer!

Vous pouvez visionner notre présentation du 27 avril sur notre chaîne YouTube.

 

Quelques citations marquantes de la présentation:

« On a vu qu’à deux c’était difficile d’organiser autant d’activités, alors on a vu le besoin de former une équipe d’entrepreneurs »

– Spencer Boyer, élève de 6e année à l’école Joseph-Henrico

« On aimerait aller dans les classes des plus jeunes pour leur donner le goût d’entreprendre des projets. On veut former une relève à notre école »

– Noah Eustache, élève de 6e année à l’école Joseph-Henrico

« Mon rôle, c’est de leur apprendre à s’entreprendre »

– Chantal Leblanc, enseignante à l’école Joseph-Henrico

« Travailler fort, tout pour gagner de l’argent s’appelle le stress, mais travailler fort pour ce qui nous tient à cœur s’appelle la passion »

– Marcel Bédard, directeur de l’école Joseph-Henrico

« L’École communautaire entrepreneuriale est une école qui change les personnes, qui change les vies, qui nous permet de comprendre le lien qui nous unit avec notre communauté et le pouvoir d’action qu’on peut avoir sur notre milieu de vie »

– Alexane St-Amant Ringuette, Idée éducation entrepreneuriale

« Dans toutes vos régions, il y a ce qu’on appelle parfois des petites écoles, mais le plus important, c’est de faire de chacune de vos écoles de Grandes Écoles »

– Rino Levesque, Idée éducation entrepreneuriale

 


0 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

Écrire ou répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Une expérience éduc… 28 mai 2018 Les sœurs Ève et Marie Denux … 6 juin 2018