03 Avr

Réaction d’Idée éducation entrepreneuriale au sujet du projet de LAB-ÉCOLE

Français Aucune réponse

Une école de demain pour tous !

Je crois qu’il ne peut pas y avoir de doute sur le fait que « l’école doit être au cœur de sa communauté ». Le ministre a, selon nous, entièrement raison à ce sujet.

Le Nouveau-Brunswick en était convaincu dès 2005. C’est d’ailleurs cette idée de sens qui caractérise fondamentalement l’École communautaire entrepreneuriale présente, aujourd’hui, dans toutes les régions de cette province.

BÂTIMENTS-ÉCOLES EXISTANT

Puisque construire partout de nouvelles écoles ne sera pas chose possible, il faudrait aussi se donner les moyens d’imaginer comment réaménager nos bâtiments-écoles existant. Pour le déterminer, pourquoi ne pas OSER AGIR ENSEMBLE TELS DES VISIONNAIRES au regard des besoins des jeunes, des éducateurs et de la communauté qui environne l’école ?

Pour mieux cerner ces besoins d’aujourd’hui et du futur, pour leur concevoir des innovations avantageuses au profit des apprentissages scolaires et globaux, pour imaginer les processus de mise en œuvre permettant à ces innovations de s’installer à l’école, et ainsi éviter d’être à nouveau en recul comme nous semblons l’être présentement face aux nouvelles technologies, il faut en premier lieu entrevoir le visage que semble s’apprêter à prendre « notre demain ». Encore mieux serait de parvenir à le percevoir le plus clairement possible. Idéalement toutefois, et cela me paraît le plus urgent, ne voulons-nous pas plutôt profondément influencer ce futur ? Pourquoi ne pas choisir de devenir les maîtres de la forme à lui faire prendre ?

Faire surgir un demain dont nous serons tous fiers, qui saura contribuer notamment à réduire davantage les inégalités, exige que chaque école participe (…enseignants, intervenants, directions) en incluant, plus que jamais, la communauté humaine qui l’entoure. Une force, une prise en charge, un « empowerment » qui, pour chaque milieu, contribuera à donner à son école le sens et la structure la plus optimale au bénéfice d’une éducation réellement repensée pour les jeunes d’aujourd’hui. Cela invite l’école et son environnement humain à former une communauté éducative et oeuvrer pour une éducation plus globale, de son temps de même que pour un avenir et des économies viables (…véritable développement durable).

Chaque communauté autour d’une école au Québec est un terreau unique. Bien entendu, plusieurs besoins peuvent être similaires au sein de chacune d’elles. Or, fondamentalement, chaque école est différente.

ÉDUQUER ET FORMER AVEC LA PARTICIPATION DE LA COMMUNAUTÉ

L’examen à faire, pour découvrir les besoins propres à chaque école, doit largement dépasser la dimension scolaire. L’école est un joueur majeur dans sa communauté, elle en est désormais un pilier central. L’une et l’autre sont en interdépendance et en interinfluence continuelles. Il faut donc s’autoriser à sortir des sentiers battus.

Réunir sous un même toit l’école et divers services communautaires comporte plusieurs avantages. Et cela va bien au-delà de la simple économie des coûts (…partages de frais). Par exemple, il est permis d’anticiper une communication plus directe entre les personnes œuvrant, souvent, dans des secteurs complémentaires. Un tel rapprochement peut certes contribuer à renforcer leurs liens.

Chaque établissement d’enseignement existant peut devenir « une école du futur ». C’est simplement une question de vision et de choix.

L’humain est un être grégaire. Plus il communique, mieux il le fait et meilleures sont les chances qu’apparaissent des solutions nouvelles, originales et qui font sens pour lui. Des solutions issues de l’innovation collective et de la construction d’une intelligence collective pourraient avoir une portée plus grande, et ainsi venir répondre avec efficacité, voire efficience, aux besoins définis (…et en évolution constante) par l’école et sa communauté.

UNE ÉCOLE QUI N’EST PLUS SEULE

Pour l’école cela génère un sens éducatif nouveau dont le potentiel est considérablement multiplié. L’école, l’ensemble de l’éducation qu’elle porte avec ses partenaires, devient alors un projet éducatif « école-communauté ». L’école n’est plus seule ET la communauté se voit renforcée par les liens nouveaux qui se nouent et qui la structurent. Au cœur de cette douce révolution, il est alors possible d’imaginer cette plus-value que serait la contribution de jeunes plus confiants, débrouillards, responsables, entreprenants, innovants, ingénieux et entrepreneurs. Nous pensons que chacune et chacun d’eux pourraient devenir un (e) citoyen (ne) encore plus épanoui (e). Une citoyenne et un citoyen engagé (e) et plus conscient (e) de l’impact de ses choix et, selon le cas, de son mode d’entrepreneuriat sur lui, les autres (communauté) et l’environnement naturel qui le nourrit.

Chaque établissement d’enseignement existant peut devenir « une école du futur ». C’est simplement une question de vision et de choix.

LEADERSHIP INSPIRANT

L’École devrait toujours s’écrire avec un grand « E ». L’innovation qui a cours actuellement ainsi que celle à venir est essentielle. Il est absolument impératif d’imaginer de nouvelles conceptions de l’école d’aujourd’hui et de demain. Il n’y a pas de doute que nous pouvons et devons faire mieux. Le processus LAB-ÉCOLE qui s’amorce au Québec sous l’impulsion du leadership du ministre Sébastien Proulx (…un ministre inspirant) doit, selon nous, permettre de faire apparaître une ou des visions d’une École de son temps…, une École de rêve en quelque sorte.

L’idéal, pour que chaque jeune et éducateur gagne, ne serait-il pas de viser faire de chaque établissement d’enseignement (…ceux existants et les nouveaux à construire) de GRANDES Écoles ?

Signature Rino

Rino Lévesque

Fondateur et conseiller stratégique


0 Commentaire

Vous souhaitez participez à la discussion ? N’hésitez pas à contribuer !

Écrire ou répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML tags et attributs : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Découvrez une approche pédago… 7 décembre 2016